PRESSE

Les Echos – 03 avril 2015

PME&Regions – Article en page 23

Un nouvel acteur de poids vient de voir le jour dans le domaine des services à la personne. Basé à Olivet, près d’Orléans, le Groupe Destia réunit deux entreprises de taille équivalente : Sous Mon Toit, un réseau de 60 agences en France orienté à 70 % vers la garde d’enfant, et Avidom, l’un des leaders du maintien à domicile des personnes âgées. Le premier a absorbé le second, et, à cette occasion, l’actionnariat a été recomposé, avec l’entrée, à hauteur de 45 % du capital, du fonds d’investissement Paluel-Marmont Capital, filiale de la compagnie Lebon.

Pour 2015, le groupe prévoit une progression de 20 %, axée sur le développement de l’activité dédiée aux personnes âgées.

« Nous n’abandonnons pas la garde d’enfant, mais nous déplaçons le barycentre du groupe vers la prise en charge de la dépendance », précise Daniel Cre­mades, président du Groupe Destia, qui pronostique 600 recrutement cette année. »C’est un secteur dans lequel nous pouvons avoir des prestations à plus forte valeur ajoutée, qui nous démarquent de nos concurrents », ajoute-t-il.

Au terme de ce rapprochement, le nouveau groupe compte 2.800 salariés pour 34 millions d’euros de chiffre d’affaires, mais ne devrait pas en rester là. Le Groupe Destia espère doubler de taille dans les cinq ans qui viennent et ouvrir une vingtaine d’agences d’ici à 2017, pour couvrir des secteurs géographiques comme la région lyonnaise. Une stratégie destinée à anticiper la concentration probable du secteur, où les acteurs de taille intermédiaire seront, selon Daniel Cremades, voués à disparaître.

Journaliste : C.Be

PaperBlog

Le Groupe Destia regroupe Sous Mon Toit et Avidom

Le Groupe Destia qui avait accueilli à son capital il y a deux ans Paluel Marmont Capital, filiale de la compagnie Lebon, vient d’annoncer avoir absorbé la société Avidom. Les deux dirigeants fondateurs majoritaires du Groupe Sous Mon Toit, Daniel Cremades et Xavier Mura, entrent au capital de l’entité combinée et prennent part a la nouvelle direction.

Le Groupe Avidom

Avidom est une structure d’aide à domicile qui propose des services personnalisés pour aider les personnes âgées ou en situation de handicap à rester chez elles. La société bénéficie depuis sa création d’un Agrément (anciennement agrément Qualité) qui lui permet d’intervenir auprès des personnes fragiles. Avec la fusion avec la société Sous Mon Toit, le Groupe Destia propose un plus grand choix de services. Avidom réalisait une part importante de son chiffre d’affaires (15 M€ environ, en 2014) dans le maintien a domicile en region parisienne, tandis que Groupe Sous Mon Toit, basé à Olivet, près d’Orléans dans le Loiret, était orienté vers la garde d’enfants a domicile (70% de son activité). Réunis, Sous mon Toit et Avidom représentent désormais une soixantaine d’agences en France, pour un chiffre d’affaires 2014 de plus de 35 M€ (dont 30 % dans le maintien à domicile).

Doubler de taille en 5 ans

Xavier Poppe, DG de PMC, prévoit déjà d’autres acquisitions qui pourraient être réalisées dans la région lyonnaise. Daniel Cremades, président du Groupe Destia, affirme que le groupe ne va pas abandonner la garde d’enfant, mais va se positionner sur la prise en charge de la dépendance. Le Groupe Destia prévoit 600 recrutements cette année. Le nouveau groupe compte 2800 salariés pour 34 millions d’euros de chiffre d’affaires. Le Groupe Destia espère doubler de taille dans les cinq ans qui viennent et ouvrir une vingtaine d’agences d’ici à 2017, pour couvrir des secteurs géographiques comme la région lyonnaise. Selon Daniel Cremades se rapprochement est destiné à anticiper la concentration probable du secteur, où les acteurs de taille intermédiaire seront voués à disparaître.

La République – 8 avril 2015

Du Centre – Un grand du service à la personne

L’Orléanais Daniel Crémades préside le groupe Destia, présent dans toute la France, spécialisé dans la garde d’enfants et le maintien à domicile. Le groupe Destia est né, voilà quelques jours, à Olivet. Il se veut l’un des grands noms français du service à la personne. Sa naissance est issue de la fusion de  » Sous mon toit  » et d’Avidom. La première entreprise est à la tête de soixante agences, en France mais pas à Paris, spécialisées dans la garde d’enfants (65 % du chiffre d’affaires) et le maintien à domicile des personnes âgées (35% de l’activité).

Avidom est centré sur Paris, et le maintien à domicile des personnes âgées et dépendantes.Au total, le nouveau groupe emploie 3.000 salariés. « Nous étions complémentaires », souligne l’Orléanais Daniel Crémades, 60 ans. Il a pris la présidence de ce nouveau groupe. Xavier Mura, 32 ans, le créateur de « Sous mon toit », à Mulhouse, en 2006, en est le directeur général. Le fonds d’investissement Paluel Marmont capital devient l’actionnaire de référence, avec 45 % du groupe.

Nounouservice aussi

« Sous mon toit » siégeait déjà à Olivet, rue de la Juine, depuis 2009, après la rencontre des deux hommes. Orléanais d’origine, Daniel Crémades, a fait carrière dans l’immobilier. Depuis 7 à 8 ans, il investit dans des entreprises en tant que « business angel ». « Venir dans l’agglomération d’Orléans pour créer un réseau national avait vraiment du sens. Nous sommes bien situés géographiquement, à un vrai carrefour », explique-t-il. Outre le siège, où travaillent trente personnes, l’agglomération accueille aussi une agence  » Sous mon toit « , ainsi que Nounouservice. Soit une centaine de salariés.

Rue de la Juine, le siège abrite les services administratifs et un centre d’appels, pour gérer les remplacements en urgence, dans toute la France, quand les agences ne sont pas encore ouvertes. L’enjeu est donc d’obtenir une envergure nationale :  » II n’y a pas de place pour les structures régionales. Nous sommes des activités à marge faible. Il est nécessaire de faire des économies d’échelle, de mutualiser nos efforts. L’avenir est à une très forte concentration du secteur. On assiste à un transfert vers de grands donneurs d’ordre privés, des assurances, des mutuelles…, qui voudront passer des accords nationaux avec de grands groupes du service à la personne », juge le président.

Croissance et recrutement

Le groupe Destia prévoit une expansion de son activité, qui était déjà en hausse de 40 % en 2014. Le chiffre d’affaires pourrait passer de 34 à 40 millions d’euros cette année. « Nous sommes en phase de recrutement intense, de 500 à 600 salariés, soit, avec les temps partiels, 250 à 300 équivalents temps pleins ». Le groupe mise sur la formation et surtout sur la spécialisation de ses salariés (en fonction de la maladie, de l’âge des clients…), pour que « la relation intervenant-client soit centrale. »

Quatre agences sont en cours de création, notamment à Blois (Loir-et-Cher).

Journaliste : Carole Tribut

Aladom

Le Groupe Destia regroupe Sous Mon Toit et Avidom

Le groupe Destia qui avait accueilli à son capital il y a deux ans Paluel Marmont Capital, filiale de la compagnie Lebon, vient d’annoncer avoir absorbé la société Avidom. Les deux dirigeants fondateurs majoritaires du groupe Sous Mon Toit, Daniel Crémades et Xavier Mura, entrent au capital de l’entité combinée et prennent part a la nouvelle direction.

Le Groupe Avidom

Avidom est une structure d’aide à domicile qui propose des services personnalisés pour aider les personnes âgées ou en situation de handicap à rester chez elles. La société bénéficie depuis sa création d’un Agrément (anciennement agrément Qualité) qui lui permet d’intervenir auprès des personnes fragiles.

Avec la fusion avec la société Sous Mon Toit, le Groupe Destia propose un plus grand choix de services. Avidom réalisait une part importante de son chiffre d’affaires (15 M€ environ, en 2014) dans le maintien a domicile en région parisienne, tandis que Groupe Sous Mon Toit, basé à Olivet, près d’Orléans dans le Loiret, était orienté vers la garde d’enfants à domicile (70% de son activité).

Réunis, Sous mon Toit et Avidom représentent désormais une soixantaine d’agences en France, pour un chiffre d’affaires 2014 de plus de 35 M€ (dont 30 % dans le maintien à domicile).Doubler de taille en 5 ans Xavier Poppe, DG de PMC, prévoit déjà d’autres acquisitions qui pourraient être réalisées dans la région lyonnaise. Daniel Crémades, président de Destia, affirme que le groupe ne va pas abandonner la garde d’enfant, mais va se positionner sur la prise en charge de la dépendance.

Destia prévoit 600 recrutements cette année. Le nouveau groupe compte 2800 salariés pour 34 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Destia espère doubler de taille dans les cinq ans qui viennent et ouvrir une vingtaine d’agences d’ici à 2017, pour couvrir des secteurs géographiques comme la région lyonnaise.

Selon Daniel Crémades se rapprochement est destiné à anticiper la concentration probable du secteur, où les acteurs de taille intermédiaire seront voués à disparaître.

Source : http://www.aladom.fr/secteur-service/le-groupe-destia-regroupe-sous-mon-toit-et-avidom-1081.html

Journaliste : Guillaume THOMAS