• image

Hébergement temporaire

L’hébergement temporaire d’un proche à domicile

Pourquoi et quand choisir l’hébergement temporaire ?

L’accueil temporaire offre la possibilité d’héberger un proche pour une durée limitée (la durée maximale est de six mois), dans une résidence de retraite publique ou privée.

Vous pouvez choisir la solution de l’accueil temporaire pour votre parent dans le but de vous reposer car il est reconnu qu’être un aidant est chronophage et générateur de stress et de fatigue.

Vous pouvez envisager cette solution pour l’accueil de votre proche pendant la réfection ou l’adaptation d’un logement, lors d’une sortie d’hôpital ou en l’absence momentanée de son aide à domicile.
L‘accueil temporaire est également le moyen d’acclimater progressivement votre proche à une future entrée en maison de retraite.

Quelles sont les conditions d’admission< pour un hébergement temporaire ?

Il faut visiter l’établissement et parler avec le personnel avant de prendre la décision de l’installer. Votre proche, ou vous même, devrez en entrant, signer un contrat de séjour ainsi que lire le règlement intérieur.

Les droits des résidents doivent y être respectés. Votre parent pourra recevoir des amis ou des membres de la famille dans sa chambre, disposer de lieux d’accueil confortables permettant des visites et des conversations sans être déranger.

Les services mis à la disposition du résident sont ceux d’une maison de retraite classique, plus ou moins médicalisée : logement, chauffage, électricité, eau, entretien collectif, encadrement de direction, animations.  

Combien coûte la solution d’hébergement à domicile ?

En fonction de la qualité des prestations, le prix de journée peut varier du simple au triple. Le coût est entièrement à la charge du résident, sauf s’il bénéficie de l’aide sociale ou d’une aide financière des organismes d’aide au logement ou des caisses de retraite.

Vous pouvez demander l’allocation logement, attribuée sous conditions de ressources. Si votre parent en bénéficiait auparavant, elle sera maintenue.

A savoir concernant l’hébergement temporaire de personnes âgées à domicile

– Se renseigner au CCAS de la mairie.

– Réserver sa place car les disponibilités sont faibles.

Bibliographie

L’accueil temporaire des personnes âgées : Le droit au répit des familles, 1 janvier 1994 : Xavier Guisset

Enquête nationale 2005 sur les pratiques institutionnelles et les projets d’accueil temporaire : Résultats & analyses

 Editeur : GRATH (2005)

 ISBN-10: 2951495366

Liens utiles

http://www.unccas.org

http://social-sante.gouv.fr/affaires-sociales/personnes-agees

http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/6puv.pdf

Posted in:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *